29/09/2010

L'ire de ton @bsence

                                        

                                                   

Homme larme.jpgJ'aimais comment tu me regardais

J'aimais comment à tes yeux j'étais le plus beau

Avec toi le soleil brillait

Les jours d'orage on les passait là haut

Nos sourires en coin, nous rendaient complices

Nos regards coquins en disaient long

Tu étais rieuse pleine de malice

Tu me répétais que j'étais le bon

Un matin tu es partie pour aller là-bas

Je suis resté seul avec mon chagrin

Je hurle ma colère parce que tu n'es plus là

Un infini désespoir au creux des mains


12:23 Écrit par M.M. dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.