30/03/2005

Ambiguïté ...

Du brouillard, tu es apparue
Tu es arrivée comme cela toute dépourvue
Nul ne savait qui tu étais
Mais moi, il y a longtemps que je te guettais
J'observais tes moindres mouvements
J'apprenais à te connaître lentement
Je voulais te parler
Mais, j'étais terrorisé
Que dire devant ta grandeur
Que faire, face à ta candeur
Moi, tout petit devant toi
Et toi tout là bas, loin de moi
Existe t'il un monde pour nous rencontrer
S'il y en a un, à deux mains je veux signer
MM

18:58 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Je découvre... ...trés doux , très beau.

Écrit par : baby | 30/03/2005

Sentimentale Que c'est si joliment dit , un grand sentimentale comme moi , continuez à nous faire rêver dans des textes comme celui-là.

Écrit par : Angelique | 09/05/2005

Les commentaires sont fermés.