08/11/2004

Le temps est assassin ...

Un grain de sable qui tombe
Et un autre qui le suit en trombe
C'est le ravage du temps
Pas le temps de prendre le temps
Il a creusé sur ton visage des traces indélébiles
La douleur du chagrin a rendu la chose facile
Une larme après l'autre, les rides se sont formées
Creusant profond les dégâts du temps passé
Blessures du temps sur ta peau plissée
Immense tristesse d'un visage brisé
Course effrénée vers l'éternelle jeunesse
Perdue d'avance par la détresse
Oh, temps qui coule vers de ténèbres desseins
Ne te permettra plus d'avoir un minois serein
Dans l'errance du temps, tu t'assoupiras
Dans son tourbillon intemporel, tu partiras
MM

20:05 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Le temps passe... et laisse sa trace sur nos visages
le remodèle tel un artiste sage
invente pour nous de doux paysages...
Bonne soirée et douce nuit
Biz

Écrit par : Elfarranne | 08/11/2004

Les commentaires sont fermés.