29/06/2004

Pensée du jour...

"Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous attérrirez parmi les étoiles ... ""
MM

18:56 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

28/06/2004

Pensée du jour...

" L'Odysée de mes pensées me mène dans des mondes noir ou irisés "
MM

19:17 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/06/2004

Toi & Moi

Il était une fois…
Toi et moi.
N'oublie jamais ça.
Toi et moi.
MM

14:55 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

24/06/2004

Dernier départ ...

Lorsque tu viendras me chercher…
Je sais que ce jour là, je ne serai pas prêt à m'en aller.
Car personne, même si l'on y pense souvent, n'est préparé pour ce grand moment.
Ca n'arrive qu'une seule fois dans la vie d'un Homme.
Je suis certain, que ce jour, je serai en pleine forme.
Mais, toi, tu t'en moques, quand tu l'as décidé, tu viens nous chercher.
De jour comme de nuit, debout ou dans mon lit, tu t'approcheras de moi et tu me diras : "Allez, c'est l'heure petit"
Alors, j'essayerai de me défiler, je te dirai que tu t'es trompée que ce n'est pas à la bonne porte que tu as frappé.
Toi, tu ne voudras rien entendre.
Ce que tu feras, c'est me prendre.
Mais, en venant me chercher, tu ne penses pas à tous ceux qui m'ont aimé et qui vont me regretter.
Oh! Je sais, il y en a qui s'en moqueront car ils m'ont toujours détesté.
Je ne sais pas où tu m'emmèneras, j'espère seulement que ce sera mieux là-bas.
Et j'espère pouvoir continuer à protéger ceux qui m'ont aimé ici bas.
MM - 1997

18:28 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

21/06/2004

Pensée du jour ...

" Rêves éveillés qui nous font penser que c'est la liberté "
MM

21:23 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/06/2004

Rêve d'été

Soleil d'été me brûle la peau quand il est au zénith tout la haut.
Saison dorée, pour tous les vacanciers, sur les plages, dénudés.
Les vagues chaudes qui roulent sous mes pieds.
Oh! Oui que c'est bon l'été.
Sous un arbre, à l'ombre, allongé, sans que personnes ne viennent me déranger.
Siroter un cocktail sous les cocotiers, que peut-il, de mieux, m'arriver?
Suspendu dans mon hamac, je rêve de ton corps complètement nu.
Te caresser au sable fin, s'écoulant délicatement de ma main.
Les embruns se déposent sur ta peau.
Ils finissent par former des gouttes d'eau ruisselant tel le ruisseau.
Le soleil couchant, sur l'océan, disparaît dans le néant et emporte avec lui sans me réveiller mon rêve d'été.
MM

20:29 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/06/2004

Pensée du jour ...

" Souvenirs douloureux pour ne pas oublier qu'il y a toujours mieux "
MM

17:37 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/06/2004

Pensée du jour ...

" Les larmes que tu pleures ne sont que le prolongement de la peine de l'âme "
MM

21:50 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

16/06/2004

Fusion

Enlace-moi

Ivresse des corps enlacés.
Se saouler de tes baisers volés.
S'enivrer du toucher de ta peau bronzée.
S'extasier devant ce spectacle de nudité.
Pouvoir, ton corps, l'embraser.
Hâter le feu des membres enchevêtrés.
Faire monter la fièvre du désir partagé.
Recouvrir de caresses tes dunes courbées.
Frissonner de concert par les morsures assassinées.
Livrer combat contre le désir de te chevaucher.
Partir au galop vers tes contrées inexplorées.
De mes yeux brûlants tenter de te capturer.
Unir nos chairs dans une danse enflammée.
Chercher l'autre dans son intimité.
Se perdre de faim et se retrouver.
Frémir de passion dans l'adrénaline sécrétée.
Se rejoindre dans une fusion anatomique excitée.
Et, se laisser aller à nos fantasmes prémédités.
MM

20:35 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/06/2004

Se battre ...

La haine squatte tes veines.
La souffrance hante ton âme en peine.
Laisse évacuer les affres nauséabondes de douleurs.
Regarde s'écouler du cloaque les suppurations de ton cœur.
Ouvre ton esprit pour que s'échappent tes angoisses fantomatiques.
Pousse tes pensées dans leurs derniers retranchements fanatiques.
Exhorte les persécutions du chagrin dans des volutes acides.
Purge tes obsessions chaotiques de leur lymphe putride.
Dépose ton fardeau sur un bûché enflammé.
Oublie les tortures persécutrices que tu t'es infligées.
Déchire cette enveloppe gluante de mal être et mal saine.
Libère-toi de ces poids et des boulets que tu traînes.
Brise la tristesse destructrice qui persécute et anéanti ta vie.
Extermine impitoyablement les convulsions spasmodiques de tes spectres infinis.
Rejette les souvenirs ignobles d'illusions déçues dans la perpétuité.
Mortifie par un dénouement orgasmique tes sentiments tortueux martyrisés.
Condamne à jamais tous tes tourments délirants et exsangues de bonheur que tu portes en toi.
Reviens-moi…
MM

20:37 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

14/06/2004

Pensée du jour

"L'âme des mots transcende le poète, il se sent habité par leur pouvoir de l'émotion"
MM

23:28 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/06/2004

Te retrouver

Dans le vide, j'ai sauté.
Pour m'envoler et te retrouver.
Les vents m'ont porté vers des territoires sauvages et vallonnés.
J'ai survolé des paysages enchantés.
Plané avec des oiseaux migrateurs.
Porté par l'amour qui déborde de mon cœur.
Les courants d'air chauds m'ont baladé de contrée en contrée.
M'incitant à ne pas m'arrêter.
Tournoyer et tournoyer encore.
L'important, c'est de te trouver d'abord.
Dans un désert, je me suis posé.
Fatigué de chercher sans rien trouver.
Bien qu'étrange, je connaissais cet endroit.
Je l'avais rêvé dans l'errance de mes pensées.
Des dunes aux courbes si douces et colorées.
Ces odeurs chaudes et vanillées.
C'était certain, c'est sur ton corps que je m'étais posé.
MM

18:15 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Pensée du jour

"Etre un acteur de l'ombre, à l'écart des regards oppressants et inquisiteurs"
MM

15:33 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11/06/2004

Pensée du jour

"Quand la douleur est vive et brûlante, déverse dans les mots, la rage qui te tourmente"
MM
Tableau de Picasso

21:08 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

10/06/2004

Pensée du jour

"Ecrire dans l'ombre afin que puisse éclater au grand jour les mots sanglants de vérité"
MM

21:08 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/06/2004

"L"...

Sur la rive de ton âme, j'ai posé les pieds.
Un endroit mystérieux qui donne envie d'être explorer.
Tout y est beau en apparence.
Mais vite, il faut se rendre à l'évidence.
En avançant doucement, le beau fait place aux tourments.
Rien de l'extérieur ne peut présager ce sentiment.
Le poids de la tristesse est omniprésent.
Les sentiers sont tortueux et sanglants.
Dans les méandres de la mélancolie, je me suis perdu.
La peine et le chagrin sont entendu.
Je me suis fait surprendre par tes sables émouvants.
Et, je m'enfonce, malgré moi, lentement.
Criant et te suppliant.
Je descends, vers le néant, très doucement.
Tu t 'es refermée comme une porte que l'on claque.
Moi, progressivement, je m'efface dans ce cloaque.
Absorbé par tes plaies ouvertes, j'ai peur.
Je disparais dans le néant de ton âme… Je meurs.
MM

21:38 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Pensée du jour

"Une âme de verre, un cœur de poussière que des tourments dans la tête…Elle s'efface"
MM

20:40 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/06/2004

Pensée du jour

"Travailler dans l'ombre sans pression extérieur pour voir le monde tel qu'il est"
MM

20:07 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

07/06/2004

Pensée du jour

"Les mots se déversent en flot continu, s'amoncellent en formant l'hérésie de mes pensées"

21:36 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/06/2004

Pensées érotiques ...

Mes lèvres, assoiffées de toi, caressent tes yeux à moitié fermés.
Cheminant sur ton visage en passant par ton front bronzé.
Elles redescendent sur ta joue au duvet de pêche pour mieux s'attarder.
A présent, elles frôlent tes lèvres pour faire monter la fièvre.
Remontant sur l'autre joue pour atteindre le lobe de ton oreille.
Mes lèvres excitées appellent à l'aide mes dents pour te mordiller.
Je peux ressentir le frisson qui te transperce et te pousse à me demander de continuer.
Mon exploration me mène jusqu'à ton cou que tu me tends allègrement.
Ton parfum enivrant, me transporte dans un champ de blé en été.
Je plane au-dessus de toi pour mieux te retrouver.
Mes lèvres attirées par ton corps à explorer glissent sur ta peau comme la soie sauvage encore vierge de pureté.
La rondeur de tes seins attise mon appétit de découverte et me conduit dans des dunes inexplorées.
Sur ton ventre, je découvre quelques grains de beauté que, délicatement, je me presse d'embrasser.
Au hasard d'une courbe, un nouveau frisson passe et je m'applique à le faire durer.
Je suis attiré par ton triangle d'or et du diable qui tentent de me piéger.
Mais, j'ai gagné, j'ai su lui résister et peux commencer à glisser sur la peau de tes cuisses si fruitées.
Je pourrais parcourir encore et encore ton corps de mes lèvres, faire des kilomètres en glissant sur ta peau si douce et colorée sans jamais m'arrêter.
MM

20:48 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

03/06/2004

Goûte...

Belle de jour
Belle de nuit
Pourquoi toujours...
Cet ennui
La peine coule dans tes veines
Le soir, tard, tu t'endors d'un soleil noir
Le matin, tes yeux verts sont gorgés de chagrin
Tu ne vis pas ta vie
Quand un jour tu te sens bien...
Jamais ne dure jusqu'au lendemain
La vie ne t'a pas fait de cadeaux
Tu ne fais pas de cadeaux à la vie
Toujours à la dérive sur le même radeau
Serais-tu ton propre ennemi
Devant le bonheur évident, tu fuis
Aveuglée par des torrents de tristesse
Tu ne vois pas les personnes qui t'aiment et roulent à la même vitesse
Tu fais abstraction de tout cet amour qui t'entoure
Et, tu t'enfermes dans ton trou, ta tour
Sèche tes yeux et regarde autour
Tout le monde t'attend avec de l'amour
A profusion, à partager pour t'enivrer
Le bonheur n'est pas bien loin, il suffit de t'abaisser pour le goûter
MM

19:05 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Pensée du jour

"Rester dans l'ombre pour ne pas se brûler du feu de la réalité"
MM

18:20 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |