22/05/2004

Demain sera un autre jour ...

Quand, profond, tu descends et plus rien ne réssents.
Ne laisse pas ton esprit s'envahir de mélancolie.
Ne te referme pas sur toi-même, pense à ceux qui t'aiment.
Sache qu'au fond ce n'est jamais mieux qu'à la surface.
A la surface, tu respires, tu ris, tu vis, tu nous combles.
Dans la lente descente qui te mène vers le gouffre de tes idées noires,
Essaye de trouver une main, un regard, une aide qui te tire du désespoir.
Si, tu me tends la main, je te remonterai vers des eaux moins troubles, vers des paysages plus sereins.
Une fois ensemble, tu verras comme la vie vaut la peine d'être vécue.
Toi et moi, nous allons encore longtemps, sur des océans de bonheur, naviguer à perte de vue.
MM

17:17 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Un tour... et tes textes me touchent...Je reviendrai...

Écrit par : Marie | 22/05/2004

tu ne peux imaginer combien ce texte me touche

Écrit par : poète guerrier | 22/05/2004

A cause de moi Tous tes textes sont si tristes,il parle d'amour perdu et de femmes tristes.C'est à cause de moi que tes textes sont comme cela?J'ai peur que tu t'épuises à mes cotés,toi qui essaye d'aimer pour deux.

Écrit par : Ta pounette | 24/05/2004

grâce à toi, il faudrait dire pq à cause? ce que ton homme écrit est si beau et son amour si grand, il ne faut pas avoir peur, c'est si rare... profite du bonheur ;)

Écrit par : Bat | 24/05/2004

Les commentaires sont fermés.