07/04/2004

Petite fille d'avril

A l'aube d'avril, tu es née comme une fleur de printemps.
Tu as poussé telle une jonquille immortelle dans le temps.
Approvisionné par notre amour donné tour à tour.
Je te regarde grandir et t'épanouir jour après jour.
Ta beauté embellit nos sombres journées.
Rien que ta présence nous rend heureux et enjoué.
Je veux encore te voir longtemps m'aimer et croiser mon chemin.
A Julie,
MM

18:44 Écrit par M.M. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

"tu ne vivras de presque rien" Mais elle vivra de tes sentiments, de tes mots et textes qui ne se doivent pas d'être cachés.
Continue ainsi et laisse les mots prendre le dessus. Ils ne serront que plus forts et porteurs de sensations vécues et à venir...
"il n'y a qu'une chose qui me retiendrait de mourir:"C'est la douceur de ta peau." J'aurais voulu pouvoir l'écrire !!!
Pouvoir déjà exprimer tout ces sentiments n'est pas donné, profitez-en bien !

Écrit par : doudou | 07/04/2004

Les commentaires sont fermés.